Assurance hypothécaire

Voici les avantages de posséder sa propre assurance hypothécaire.


  • Que vous soyez marié(e) ou conjoints de fait, avec ou sans testament, le capital d’assurance ira directement au bénéficiaire de votre choix :  conjoint, parents, enfants ou ami.  N’est-ce pas ce que vous désirez?  Ils recevront les fonds directement de la compagnie d'assurance et décideront s'ils veulent payer le solde de l'hypothèque, ou investir les fonds et utiliser l'intérêt pour effectuer les paiements mensuels.
  • Une assurance individuelle hypothécaire, obtenue directement à partir d'un assureur, vous permet de gérer votre propre assurance au fil des ans.
  • Vous possédez la police, vous en êtes propriétaire.  Si vous désirez, vous pourrez conserver l’assurance après que l'hypothèque soit payée.  Dans 20 ans, votre santé aura peut-être changée et ce sera alors votre choix.
  • Votre assurance est un capital fixe, basé sur le montant emprunté initialement ou un peu plus selon les besoins. Si vous souscrivez une assurance de $ 200 000 et que vous mourez alors que le solde de votre hypothèque est de seulement  $100 000, votre bénéficiaire recevra $ 200 000.
  • Une assurance hypothécaire personnelle n’est plus aucunement liée à votre créancier. Au renouvellement ou lors d’un refinancement, vous pouvez choisir une autre banque sans vous soucier de votre assurance-vie.  Vous ne devrez pas réappliquer pour l'assurance, vous ne pouvez donc plus être refusé et vos primes ne peuvent être augmentées.
  • Une assurance personnelle est garantie et basée sur votre état de santé. Quelqu'un qui mène un style de vie sain économisera sur ses primes tout en ayant une meilleure assurance
  • Contrairement à l’assurance offerte par les créanciers, en cas de décès simultanés des conjoints propriétaires, le capital sera versé en double.
  • Avec une assurance personnelle, votre état de santé et vos antécédants médicaux seront vérifiés lors de votre demande.  Avec les questionnaires santé à questions restreintes des banques, l’état de santé et les antécédants pourraient être vérifiés après le décès.